Ghettoiser – Jul paroles

Paroles Ghettoiser – Jul

Ghettoiser paroles
Laissez-moi j’suis plus qu’ailleurs
Je pense plus à hier
Laissez-moi j’suis plus qu’ailleurs
Je pense plus à hier
Laissez-moi j’suis plus qu’ailleurs
Je pense plus à hier

Mais de quoi tu parles? Mon frero j’suis comme j’suis
Epreuves, serait prêt, en vrai, à croire qu’j’suis maudit
Tu juges tu parles mal, qu’est-ce tu sais de nos vies?
Viens on fait la tof’ si ça fait sourire ton p’tit
Tu m’chauffes pour tchi, j’effrite sur mon bout d’s**t
J’dors sur mon pétou’, ma gadji, mon outil
Cousin j’amortis, tu veux choquer? C’est forti
Faut bien qu’j’mette le plein le zin j’roule en Audi
J’mets droit l’Yamaha, 46 Rossi
C’qu’ils disent ils l’vivent pas, ils m’font les grossistes
On ne m’encule pas, y’a pas d’on négocie
Bébé m’en veux pas, j’déguste la vie aussi

Les Asics et le Survêt
Ravitaille en Ovetto
T’as posé les brouettes
Avec les sous du ghetto

Je fonce tout droit j’regarde pas derrière
Drôle de vie, putain de carrière
Faut qu’je tire deux barres que j’sois plus sur terre
Faut qu’je tire deux barres que j’sois plus sur terre
A force d’être solidaire, j’a fini solitaire
A force d’être solidaire, j’a fini solitaire
J’rôdais dans, les, alen-tours
Je gère, les ba-ils en, cou-rs
J’peux faire, deux son, par jours
Putain, putain d’parcours
Putain, putain d’parcours
Tu veux du buzz, faut taffer, faut oser
Y’a Tchikita côté passager
J’lui dis qu’je l’aime quand j’ai bu du rosé, du rosé
Fais pas l’vaillant change pas tu vas glisser
Oh l’bâtard il t’as niqué c’est la risée
Alcoolisé, fautes d’orthographes, normal, dans mes poésies
J’ferais jamais la star, j’suis trop ghettoïsé
J’suis arrivé nul part, j’suis sorti du mur
J’jamais fais l’suceur dans les locaux du maire
J’suis encore là ces bâtards ils m’avaient vu mort
J’me suis mis dans ma bulle, les hypocrites j’en ai eu marre
J’pourrais zoner en Hummer ou en dernier Lamborghini
J’suis tomber amoureux d’la gadji sans l’avoir piner
J’suis avec ma Tokyo, posé dans le maquillo
J’suis resté moi-même tu peux m’croiser dans l’RS ou la Clio
J’me vois pas briller, besoin d’partir loin crier
Fais du buzz, fais des sous, un jour tu vas finir par trier
Parle pas d’trahisons nous les traîtres nous les haïssons
Ça change, après ça pleure quand ça s’retrouve dans des bails sombres
Ce soir j’oublie tout, avant c’tait la crise, fallait qu’j’fface la trace
Que j’change mon adresse, en Tracer je trace
Test moi loin d’la presse, me touche pas, j’t’agresse
Sur scène j’mets le feu, Cocktail Molotov, une balle dans le corps
Le signe JuL sur la tof’
Disque d’or, d’la beuh, d’lillicite dans la caboche
J’suis loin du hood, mais t’inquiète j’suis hot
J’fais mes sous dans l’ombre, le rap c’est dans l’âme
J’joue jamais le Stalone
J’ma vue sur les Goudes, parle de moi c’est good
J’vois plus l’temps c’est cool, et tu me dégoûtes
Plus j’m’en bas les couilles, couilles, couilles

Les Asics et le Survêt
Ravitaille en Ovetto
T’as posé les brouettes
Avec les sous du ghetto

Les Asics et le Survêt
Ravitaille en Ovetto
T’as posé les brouettes
Avec les sous du ghetto

Les Asics et le Survêt
Ravitaille en Ovetto
T’as posé les brouettes
Avec les sous du ghetto
Jul paroes
All your days lyrics
Video Jul

Ghettoiser - Jul
Ghettoiser - Jul