Nous aussi – Oli feat. Bigflo paroles

Paroles Nous aussi – Oli

Nous aussi 2 paroles
– Bon, on a fait un nouvel album, La vie de rêve. C’est la suite de La vraie vie
– Euh, ok
– Ce morceau, c’est “Nous aussi 2”, la suite d’un morceau du premier album
– Putain, c’est compliqué
– Je sais, je sais. Bigflo et Oli, tu connais non ? (Hou hou)

J’suis le genre de type qu’on enferme
Rempli d’idées pas claires
J’suis bien coiffé, bien sapé
J’suis le coup d’cœur de ta grand-mère
Le fric que je gagne, je l’enterre
Je n’ferai pas de commentaire
Mais j’ai beau me faire du blé
J’m’en ferai moins qu’mes potes en dentaire
J’me contente pas de peu
J’resterai pas longtemps, j’me fais vieux
Certains pensent que j’suis prétentieux
J’attends qu’ils se tuent tous entre eux
Pour l’instant, je reste silencieux
Plus qu’un diamant, j’suis très précieux
Et puis, je m’élance dans les cieux
J’suis le dragon blanc aux yeux bleus
C’est l’heure du du-du-du-du-du-duel
Chérie, j’suis l’plus dur et l’plus cruel
J’suis malade, tu peux le voir au fond de mes prunelles
Ne me croise pas la nuit seul au fond d’une ruelle
C’est Biggie sur le mic’, oui, mon ami, j’rappe
J’suis qu’une mini-star, j’vis loin du mitard
Tu t’en fous de c’que j’dis, débile
J’pourrais dire “bl bl bl bl” sur toute la piste
Les filles disent de plus en plus :
“Avec sa moustache, Bigflo, il tue
Dans mon cœur, c’est comme des montagnes russes
J’avoue qu’il est moche mais il a un truc” (merci)
J’en ai marre qu’on copie les States
Damn, man, à l’Américaine, yes, we can
Le week-end, je mange des McCain avec ma best friend
Moi, j’suis Français, ouais, c’est moins cool
Mais j’ai du camembert donc j’m’en bats les couilles
J’coupe une baguette pas trop cuite
J’ai croisé Molière, il voulait faire un feat
Arrêtez le rap, allez jouer du banjo
Des fois, je leur vends quelques rimes sous le manteau
Avec mes Pokémons, je me balade à Kanto
Et les filles se plaignent : apparemment, je bande trop (no)
“Biggie versuri-lyrics.info
Dis-moi ce que tu caches sous le Kimo”
J’ai le sang chaud, ouais, j’suis lati
Hier, encore j’ai tout perdu au casi
Dans mes rêves : j’vends des millions d’albums
J’me marie avec Hermione
J’me réveille, j’suis seul et je suis qu’un homme
Pas plus haut que trois pommes
Donc, j’me rendors, j’me rendors
J’me rendors mais j’suis en insomnie
J’ai la niaque dans c’rap, j’en veux encore
Les organes du rappeur dans une amphore
J’les fais douter d’ma folie, c’est pour les blacks et les tou-bab
S’il te plait, ne t’étouffe pas, qu’est ce que t’as, mec? T’es tout pâle
Pourquoi tu me parles tout bas ? Big up à toi en tout cas
Ne prends pas ton air coupable ou je vais t’ôter la vie
Et ouais, mon pote, j’suis comme ça
Quand je soulève une meuf, j’crie : “Wingardium Leviosa”

J’ai mis ma tête sur un Pins car dans c’game, j’ai personne à qui dire merci, personne
J’veux la SACEM de Maître Gims
En attendant, en deux albums, j’remplis le Bercy

T’as fait des platines
T’as fait des Zéniths
T’as fait un Bercy
Nous aussi !
T’as fait des vues, t’as fait des tubes, t’as fait des thunes, hein, nous aussi
T’as rencontré Michel Drucker, devine quoi ? Nous aussi
Foutre le bordel à nos concerts, nous aussi, on peut l’faire
Les rappeurs détestés de ton rappeur préféré
Si tu te sens tout seul, viens, on est plein pour t’aider
Monsieur le commissaire, on va tout vous expliquer
On a tué le rap français mais on n’a pas fait exprès

Faut pas que j’oublie d’acheter du PQ
J’note mes courses dans les couplets
Tu peux trouver le début nul
Mais la suite du texte va tous les gifler
J’tire dans le tas, c’est ma tactique d’attaque
Tu sens venir la claque?
Le seul médium qui a lu mon avenir
A fait une crise cardiaque
Sans faire d’effort, j’les mets d’accord
Mes oxymores, mes métaphores, ça les étonne
J’les envoie dans l’décor, c’est dans mes cordes
Le fond et la forme, ils en veulent encore, au microphone
Ils disent que j’suis trop fort, que j’élabore
Un art en or, ça rappe hard-core, j’en fais des tonnes
J’ai peur d’la mort donc j’en fais des tonnes
J’parle pas de mon trésor au téléphone
À la télé, ça m’fait bizarre
J’ai jamais assumé mon visage
Même dans les villages, j’suis une star
J’prends plus de photos qu’Mona Lisa
“Oli, c’est toi?”
Oui, maman
“Tu fais encore du rap?”
Évidemment
“T’en as pas marre après toutes ces salles et tous ces festivals ?”
Non c’est pire qu’avant
Génie du verbe, depuis trop tôt, j’taquine
Ils ont trente berges mais parlent à des gamines
J’kick pour mon bled et les potos d’ma team
J’suis pas d’Paris, d’ailleurs : “Chocolatine”
Ma psy veut plus me voir, elle dit qu’c’est pas la peine
Depuis qu’la voix dans ma tête entend des voix dans la sienne
J’ai les idées pas claires et sans stupéfiant
Imagine avec un joint d’beuh
Si j’suis pas millionnaire à vingt-cinq ans
C’est parce que j’le s’rai à vingt-deux
Tout seul dans le Mordor, on m’dit que je suis hors-norme
Le son est trop fort, pourtant, les gosses dorment
On écoute mes tueries même au fond des DOM-TOM
Je pète la forme depuis que mes clones font mes albums
Dans la Garonne, j’ai jeté un coffre
Y’avait un truc que j’peux pas citer
J’ai déjà pensé à m’suicider
Juste pour que Bigflo touche l’argent du best-of
J’rappe pour les filles et pour les têtus
Pour ceux qui triment, qui font des études
J’rappe pour les p’tits, ceux qui ont du vécu
Faut pas qu’j’oublie d’acheter du PQ, non

T’as fait des platines,
T’as fait des Zéniths
T’as fait un Bercy
Nous aussi!
T’as fait des vues, t’as fait des tubes, t’as fait des thunes, hein, nous aussi
T’as rencontré Michel Drucker, devine quoi ? Nous aussi
Foutre le bordel à nos concerts, nous aussi, on peut l’faire
Les rappeurs détestés de ton rappeur préféré
Si tu te sens tout seul, viens, on est plein pour t’aider
Monsieur le commissaire, on va tout vous expliquer
On a tué le rap français mais on n’a pas fait exprèsss
Oli paroles
Video aussi
Vagues de amour paroles

Nous aussi - Oli
Nous aussi - Oli